Passer au contenu Passer au menu Menu daccessibilité

Mercredi 28 Tamouz, 11 Juillet, Beth Hachounamite pour tous ceux qui n’ont pas d’enfant

Le Tsadik Rav Chimon Galay, sur les instructions de Rav Haim Kanievsky, se rendra sur le lieu saintde la maison de la Chounamite pour une prière exceptionnelle en votre faveur pour vous amener la Yéchoua.

.

 Près de la ville d’Afoula, en plein cœur du village arabe de Soulam (Chounam), se trouve une vieille maison délabrée. Le village est très difficile d’accès et aucune route ne mène à cette maison. Celui qui désire malgré tout y aller doit passer par le kibboutz de Mer’havia d’où part un sentier de terre battue qui arrive au village de Soulam.

Au milieu du village se trouve ce lieu saint : la maison de la Chounamite.

Le prophète Elicha avait envoyé son serviteur Gué’hazi demander à la femme de Chounam quelle bénédiction elle désirait. Puis dans ce village, le prophète avait accompli le miracle et lui avait promis un fils.

Cette prophétie a été imprégnée dans les murs et gravée à jamais dans l’air de Chounam. Cette prophétie a été transmise jusqu’à la fin des générations, jusqu’à nos jours. Tels furent les mots du prophète : « A cette époque, tu étreindras un fils ».

Le prophète décrète et D. exécute sa promesse. A Chounam s’est produit le miracle et la bénédiction reste gravée en ce lieu depuis des milliers d’années.

Le Steipeler a envoyé des centaines de couples prier à Chounam pour leur yéchoua.

Rav ‘Haïm Kaniewsky est venu prier à Chounam voici quatre ans, en Tamouz 5772. Le Rav et tous les couples qui étaient venus prier avec lui ont connu la yéchoua.

Rav Kaniewsky a envoyé à Chounam son disciple Rav Chimon Galaï, lui dont les prières sont exaucées, prier pour les couples qui désirent un enfant.

Rav Chimon Galaï vient prier à Chounam cette année aussi pour que vous étreigniez votre enfant. Ne manquez pas cette occasion! Transmettez votre nom ou celui de votre proche, afin que Rav Galai le mentionne à Chounam, ce mercredi 28 Tamouz.