Passer au contenu Passer au menu Menu daccessibilité

40 jours consécutifs sur la maison de la Chounamite

Les 40 Jours de prière débuteront par celle de Rav Chimon Galay et sera suivie de celles de l’envoyé de Koupat Hair jusqu’à Yom Kippour pour ceux qui désirent un enfant.

Outre la prière de Rav Chimon Galaï, Koupat Ha’ir vous offre la possibilité de participer à quarante jours consécutifs de prière à la maison de la Chounamite. Quarante jours qui forment une entité de prière ininterrompue, comme le dit le Zohar : « Celui qui prie pour quelque chose pendant quarante jours consécutifs sera certainement exaucé ».

Un envoyé se rendra chaque jour à la maison de la Chounamite avec toutes les requêtes et tous les noms, un jour après l’autre, une semaine après l’autre.

Près de la maison où une femme stérile a attendu d’avoir un enfant, sur le sol où le prophète a fait sa promesse, à l’endroit saint où le Steipeler envoyait les couples sans enfant, dans la cour où a prié Rav ‘Haïm Kaniewsky, l’envoyé priera pour vous ou pour vos proches.

La prière de 40 jours commencera par celle de Rav Chimon Galaï le 21 Tamouz et sera suivie de celle de l’envoyé de Koupat Ha’ir 40 jours, puis 40 jours supplémentaires jusqu’à Yom Kippour, afin que ceux qui désirent avoir un enfant soient mentionnés là en ce jour saint.

Bien conscient de la responsabilité qu’il porte, l’envoyé de Koupat Ha’ir priera chaque jour pour chaque nom.

Chaque jour, il récitera les Téhillim dans l’ordre fixé par Rav ‘Haïm Kaniewsky, puis mentionnera chaque nom avec sa requête particulière.

Chacun sait que cette prière à Chounam peut tout changer. L’envoyé a pour but d’amener la yéchoua au plus grand nombre de personnes possible, de frapper aux Portes Célestes sans faillir, d’ajouter une dimension spirituelle à tous les efforts entrepris. Votre don pour les nécessiteux plaidera votre cause en Haut.

Des centaines de couples ont connu la délivrance en ce lieu. Donnez-vous cette chance. Envoyez votre nom. Envoyez-le pour qu’il aplanisse votre route.

 

 

 

Pensez à eux…

Chacun de nous a un frère, un ami ou un fils qui n’a pas encore d’enfant. Chacun de nous peut penser à quelqu’un qui attend de serrer son enfant dans ses bras. Celui qui se soucie réellement pour lui fera en sorte que son nom figure sur cette liste pour une prière où toutes les conditions s’unissent.

La prière à Chounam a été exaucée de nombreuses fois. La maison de la Chounamite est un lieu qui a transformé la vie de centaines de couples sans enfant. L’envoyé de Koupat Ha’ir priera là quarante jours consécutifs, car le Zohar dit qu’une prière répétée 40 jours de suite sera certainement exaucée. Après ces 40 jours, il priera quarante jours supplémentaires jusqu’à Yom Kippour. Le lieu saint, le jour saint, et la persévérance s’unissent pour une prière exceptionnelle destinée à fendre les Portes du Ciel.

Si vous êtes un frère ou un ami fidèle, si vous avez réellement de la peine pour votre frère ou votre ami, souvenez-vous que la délivrance ne vient pas par un simple soupir. Le mérite de votre tsédaka s’ajoutera au mérite de la prière. L’année prochaine, vous pourrez lui souhaiter Mazal Tov et sentir les larmes vous monter aux yeux.

Il sera devenu père et vous saurez que vous étiez un allié dévoué pendant ses années d’attente, que vous avez fait ce que vous pouviez faire. Vous avez donné la tsédaka pour lui, vous vous êtes soucié de lui sans qu’il le sache peut-être, en vous assurant que son nom figure sur la liste et soit mentionné pendant quarante jours à Chounam.