Passer au contenu Passer au menu Menu daccessibilité

Chaque jour à dix lieux saints

Depuis Roch ‘Hodech Elloul, Koupat Ha’ir postera des envoyés aux dix lieux les plus saints pour le peuple juif. Chaque jour, depuis Roch ‘Hodech jusqu’à Yom Kippour.

Depuis Roch ‘Hodech Elloul, Koupat Ha’ir postera des envoyés aux dix lieux les plus saints pour le peuple juif. Au même moment, à dix lieux saints, dix envoyés  prieront pour vous chaque jour de Roch ‘Hodech Elloul jusqu’à Yom Kippour.

Au Kotel, à la Méarat Hamakhpela de ‘Hévron, sur la tombe de Rahel, sur la tombe de Rabbi Chimon bar Yo’haï à Miron, à Amouka, sur la tombe de Rabbi Méir Baal Haness, sur la tombe du Chlah, sur la tombe du Or Ha’Haïm, à la maison de la Chounamite et sur la tombe de Rabbi Leib Baal Hayissourim.

 

Dix prières très fortes, profondes, émues, poignantes. Dix prières de dix envoyés craignant D. monteront chaque jour au ciel en votre faveur à partir de toutes les Portes. Tous les justes défunts plaideront votre cause, supplieront devant le Trône de Gloire et vous accompagneront pendant les jours importants précédant le moment où le décret divin est scellé.

Aux jours les plus capitaux de l’année, les envoyés de la Koupa se rendront pour vous en dix lieux saints, chaque jour.

Depuis Roch ‘Hodech Elloul, pendant tous les jours de repentir, tous les envoyés, à tous les endroits (sauf à Amouka les deux jours de Roch Hachana, car c’est un lieu désert éloigné de toute habitation), chaque jour, en votre faveur… jusqu’à que D. proclame « J’ai pardonné comme tu l’as demandé ».

Quarante jours, c’est un chiffre particulier. Le Zohar dit : « Celui qui demande quelque chose pendant quarante jours sera certainement exaucé ». Ce ne sera pas un seul homme qui demandera quelque chose pour vous, mais dix envoyés, à dix lieux saints. Il sera certainement exaucé à Amouka, certainement exaucé par le mérite de Rabbi Chimon bar Yo’haï, certainement exaucé par le mérite de Rabbi Méir Baal Haness... Chacun d’eux viendra chaque jour, un jour après l’autre. Qui voudrait perdre une telle aubaine ?

C’est le jour de Roch ‘Hodech Elloul que Moché est monté au ciel demander pitié après la faute du Veau d’or. Il y est resté quarante jours jusqu’à ce que le Créateur lui annonce : « J’ai pardonné comme tu l’as demandé ».

Qui méritera d’entendre cette annonce à nouveau ? Qui s’entourera de dix nuées de protection par la supplication qui monte de tous ces lieux saints ? Qui s’enveloppera d’une succession propice de quarante jours ? Qui peut rester impassible devant une telle puissance ? Qui peut comparer sa prière isolée à ces prières pendant quarante jours d’affilée ?

En ces jours où nous cherchons des mérites auxquels nous accrocher, appuyons notre prière sur le mérite des tsaddikim.

Par un don que nous voulons de toute façon faire, nous bénéficions de tout cela pour nous et notre famille.

Soyez inscrits pour une bonne vie ! Cela dépend de vous.