Passer au contenu Passer au menu Menu daccessibilité

De Roch ‘Hodech Elloul à la fin de Yom Kippour, les envoyés de Koupat Ha’ir se relaieront sans interruption. Vous avez la possibilité d’écarter le mauvais décret par un don à la tsédaka et mille heures de prières, et grâce à la joie de vingt mille nécessiteux soutenus par Koupat Ha’ir.

Au moment même où commence Roch ‘Hodech Elloul, vos envoyés viendront se poster au Kotel. Depuis lors débutera une prière ininterrompue dont vous êtes le centre. Jour et nuit, les envoyés se relaieront toutes les deux heures. Ils réciteront des Téhillim et prieront jusqu’à la dernière sonnerie du chofar à l’issue de Yom Kippour.

Depuis Roch ‘Hodech Elloul, une succession de prières incessantes se poursuivra, tout au long du mois d’Elloul, pendant Roch Hachana et au cours des Dix Jours de repentir, jusqu’à la fin de Yom Kippour.

Sans interruption

Koupat Ha’ir a mis au point une entreprise unique : toutes les deux heures, de jour comme de nuit, les équipes de Téhillim se relaieront. Toutes les deux heures environ, pendant ces quarante jours, les envoyés termineront en votre faveur le Livre de Téhillim entier. Dès qu’un envoyé aura terminé un Livre, d’autres en commenceront un nouveau pour votre mérite. Toutes les deux heures, des envoyés se rendront successivement au Kotel à l’heure précise de leur mission et fendront les Portes du Ciel pour vous.

A minuit commencera un Séfer Téhillim pour votre mérite, à 2 heures du matin, un autre, à 4 heures du matin, un nouveau, à 6 heures, à 8 heures, et ainsi de suite toute la journée.

Ce n’est pas un jour ni deux que cette entreprise complexe se poursuivra. Jusqu’à la fin de Yom Kippour, continuellement, ces envoyés supplieront pour vous, pleureront et demanderont : « Car mon père et ma mère m’ont abandonné, et D. m’a recueilli ».

Nos Sages disent : « Heureux l’homme qui prie continuellement ». Si seulement l’homme pouvait se tenir en prière toute la journée… Koupat Ha’ir fait l’impossible pour vous et tout ce qui vous est demandé, c’est tout simplement de donner la charité. Toutes nos craintes en tant que parents et qu’êtres humains disparaissent, car nous sommes convaincus de la force des Téhillim.

1000 heures d’affilée

Depuis Roch ‘Hodech Elloul et jusqu’à la Néila, près de 1000 heures de prières au Kotel s’accumuleront en votre faveur ! Pendant 1000 heures successives, sans aucune interruption, les envoyés de Koupat Ha’ir se relaieront pour réciter les Téhillim. De plus, une fois par jour, votre nom sera mentionné ainsi que la requête que vous y avez jointe.

Vous avez la possibilité d’écarter le mauvais décret, par un don à la tsédaka et mille heures de prières, ainsi que la joie des vingt mille nécessiteux que vous aurez aidés.

Vous comprenez ce que représentent le mois d’Elloul, le jour du Jugement, la valeur de la vie, une famille heureuse, la prière et la tsédaka. Tout dépend de vous.