Passer au contenu Passer au menu Menu daccessibilité

Perpétuer l'oeuvre de notre Maitre le Tsadik Rav A.Y.L. Steinmann Zatsa''l

Alors que nous sommes tous encore sous le coup de cette disparition,nos Grands Maitres nous indiquent que faire Faire un don au fond établi à Koupat Ha’ir pour l’élévation de son âme. Ce fond est destiné à faire progresser les jeunes gens dans la Torah et la crainte du Ciel, ce qu’il désirait profondément toute sa vie

Alors que nous sommes tous encore sous le coup de cette disparition, nos Grands Maitres nous indiquent que faire:

 C’est une grande mitsva et un geste de reconnaissance envers notre Maitre de mémoire bénie, le dirigeant de notre génération, de faire un don au fond établi à Koupat Ha’ir pour l’élévation de son âme. Ce fond est destiné à faire progresser les jeunes gens dans la Torah et la crainte du Ciel, ce qu’il désirait profondément toute sa vie.

Chacun s’efforcera de donner 120 chéquels pendant 18 mois, ce qui sera bénéfique à son âme זצ"ל , et exprimera quelque peu notre הכרת הטוב (reconnaissance).

Et tous les donateurs mériteront, mesure pour mesure, d’avoir de la נחת יהודית (contentement) de tous leurs descendants.

Aujourd’hui, chacun est prêt à faire quelque chose, un tout petit geste, pour exprimer sa reconnaissance envers notre Maitre. Envers celui qui portait le peuple juif sur ses épaules comme un père, qui gardait les problèmes de chacun en son cœur, qui guidait le monde juif à travers les vagues qui le menaçaient. Envers celui auquel nous devons notre monde spirituel.

Après une centaine d’années d’étude de la Torah dans la pureté et l’humilité, notre Maitre Rav Steinman ne peut plus acquérir par lui-même des mérites.

A présent, c’est nous qui pouvons lui en donner !

Les Grands Maitres qui sont restés pour conduire notre navire balloté par les vagues de notre époque savent ce qu’il faut faire à présent. Ils savent prendre notre désarroi et l’orienter vers une action positive, spirituelle, qui nous protègera à présent que nous sommes si fragiles, et qui donnera à notre Maitre décédé notre modeste cadeau qui peut faire pour lui ce qu’il ne peut plus faire.

Combien de reconnaissance nous avons envers lui ! Cette gratitude ne peut pas rester uniquement en sentiment, sinon elle se dissipera avec le temps.

À présent, nous devons poursuivre sa voie et perpétuer son héritage spirituel: répandre la Torah

De nombreux élèves de yéchivot au cœur pur désirent profondément progresser dans la Torah, mais ils ont besoin d’aide pour réussir, pour comprendre la Guémara, pour trouver du goût dans l’étude.

Il est essentiel de les aider.

C’est exactement ce que Rav Steinman זצוק"ל aurait voulu que nous fassions pour l’élévation de son âme.

Ni de grands bâtiments, ni de grandes organisations. Silencieusement, discrètement, comme il avait lui-même vécu… En silence, sans un mot de trop, des avrékhim rémunérés par la « Koupat Rabbi Aharon Leib » se rendront dans les yéchivot et transformeront l’étude des élèves ayant des difficultés en une étude vivante, joyeuse, lumineuse et fructueuse.